STANDARD DE TRAVAIL  RADEF

L’ÉPAGNEUL FRANÇAIS

Chien continental, il doit le rester et être jugé comme tel.

D’un naturel très doux et débonnaire, très intelligent, il nait chasseur, motivé sur tous les gibiers à plumes ou poils, sur tous les terrains, bois, plaine, marais.

Il ne supporte pas les brutalités.

Construit en médioligne pour un effort continu à son rythme, on ne lui demande pas une rapidité excessive au-dessus de ses possibilités.

Semi-trotteur et galopeur moyen, il doit en terrain facile, assurer un galop suffisamment soutenu et facile en exprimant une avidité et une passion dans la recherche. Par contre, en terrain couvert, on tolérera une allure alternée plus modérée.

LA QUETE doit avoir une ampleur de 50 à 100 m de chaque côté, et une ouverture raisonnable, pour conserver toute son efficacité ; elle doit être méthodique.

Il adapte son comportement en fonction du biotope et configuration du terrain afin que le contact avec son conducteur ne soit jamais négligé.

Il lui arrive de faire un crochet en dedans, pour contrôler une émanation et éviter de passer un gibier.

LE PORT DE TETE de préférence dans la ligne du dos, mais variable selon les conditions ; le chien doit prendre l’émanation où elle se trouve.

Dans des conditions difficiles, de brefs contrôles au sol sont admis, s’ils s’avèrent justifiés et qu’ils ne se prolongent pas exagérément sans résultats.

L’ARRET doit être tendu, debout ; dès sa prise d’émanation le chien doit monter avec autorité et bloquer le gibier, qu’il indiquera avec  précision. L’arrêt fléchi sera toléré.

LE COULÉ doit être effectué à l’ordre avec précision et prudence. Le refus de couler est une faute sauf à proximité immédiate du gibier.

LE RAPPORT naturel, avec la dent douce doit s’effectuer chez l’épagneul français à l’ordre, rapidement et avec gaité.

POUR CONCLURE, l’épagneul français aura le comportement d’un chien souple aux allures convenables sans nervosité excessive, pour répondre au désir de son  utilisateur.

A noter : les caractéristiques sont du niveau désirable toutefois il ne faut pas déconsidérer le sujet aux performances supérieures dans la mesure où le style reste  EPAGNEUL FRANÇAIS.